En 1971, Louise Cimon-Annett et Louise Gervais fondaient l’Atelier le Fil d’Ariane. Elles souhaitaient offrir à des adultes ayant une déficience intellectuelle, une occupation gratifiante. Un but dans la vie. Une possibilité de support financier partiel, leur créant une place unique dans la société par leur apport artistique.

D’une éblouissante et triomphante originalité, les travaux de broderies réalisés par les artisans de l’Atelier le Fil d’Ariane sont un lumineux montage de symboles simplifiés, qui rappellent étrangement certaines formes de l’art amérindien.

Comme Thésée de la mythologie grecque, à qui Ariane avait donné un fil lui permettant de sortir du labyrinthe pour atteindre enfin le soleil de Crête, ils ont trouvé leur place au soleil. Au fil des années, de nombreuses expositions solos et de groupes ont valu aux artisans de l’Atelier le Fil d’Ariane des concerts de louanges non seulement au Canada, mais également en Europe, aux États-Unis et même au Japon.